Assemblée Générale Des Nations Unies : Les Diplomates Transportés À Alep

ASML a présenté un film immersif sur la ville d’Alep à l’occasion de l’événement « Alep à travers les yeux de ses citoyens héroïques », organisé aux Nations Unies à New-York par les missions hollandaise et italienne. Par ce biais, les ministres et hauts diplomates présents à cette réunion ont pu se plonger à 360° dans la ville assiégée et découvrir le quotidien des populations civiles.

 

John Kerry, Secrétaire d’Etat américain, et son homologue néerlandais, Bert Koenders

 

Cet événement a été organisé dans le cadre de la tenue de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Il avait pour but de mettre en valeur et d’encourager l’action de la société civile alépine, à travers des acteurs de premier plan œuvrant pour les efforts de paix en Syrie : secouristes, médecins, journalistes et défenseurs des droits de l’hommeLa réunion présidée par le ministre néerlandais des Affaires Etrangères, Bert Koenders, s’est effectuée également en présence du Secrétaire d’Etat américain John Kerry, venu apporter son soutien aux citoyens syriens.

 

 

D’importants acteurs de la société civile alépine venaient faire part de leur expérience à cette réunion : Dr Mahmoud, responsable de plusieurs hôpitaux dans la région d’Alep ; Raed Saleh, représentant des Casques Blancs ; Marcell Shehwaro, journaliste citoyenne bloggeuse primée ; Mutasem Alsyofi, activiste défenseur des droits de l’homme.

 

« Tous les jours, ces personnes risquent leur vie dans l’un des endroits les plus dangereux au monde. Ce sont de véritables héros. »
Bert Koenders, ministre néerlandais des Affaires Étrangères

 

Afin d’illustrer pleinement ces témoignages de la situation dramatique régnant à Alep, les participants à la réunion ont pu être transportés au cœur de la ville détruite, grâce au visionnage d’un film immersif à 360° co-produit par ASML.

 

Dans ce film, on embarque à bord du véhicule des Casques Blancs partant intervenir suite au pilonnage d’un quartier. On peut voir l’équipe être la cible d’un second bombardement et se mettre à l’abri. Les images montrent par la suite les secouristes déblayer sans protection les décombres d’un quartier entièrement rasé, au risque de faire exploser des munitions ensevelies. On y perçoit l’extrême dangerosité de la tâche de cette unité de secouristes constituée de civils bénévoles, la seule à intervenir sur le terrain à Alep. Ils ont pour cela été nominés au Prix Nobel de la Paix cette année.

 

Le film montre par ailleurs l’ampleur des conséquences des bombardements, l’effet de la réalité virtuelle permettant de bien saisir l’état de délabrement de la ville que subit au quotidien la population civile.

 

La tenue de l’événement « Alep à travers les yeux de ses citoyens héroïques » et la diffusion de ce film interviennent au moment où les relations diplomatiques russo-américaines sont dans l’impasse.

 

La réalité virtuelle (RV) est une expérience multimédia immersive qui capte un environnement réel, et permet aux utilisateurs d’interagir. Les images sont d’abord tournées à 360° et ensuite visionnées à l’aide d’un casque de réalité virtuelle.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *