Refuge

DESCRIPTION DU PROJET

Refuge

Les défenseurs des droits de l’Homme défendent la justice et la dignité, luttant pour faire respecter les droits appartenant à tous. Ils ne sont le plus souvent que des citoyens ordinaires qui ont choisi de faire entendre leur voix et de se porter comme témoins, tout en sachant que les gouvernements et groupes armés tenteraient de les réduire en silence. En 1998, l’Assemblée générale des Nations Unies adoptait la Déclaration sur les défenseurs des droits de l’Homme, confirmant ainsi l’importance de leur rôle.

 

Aidez-nous à protéger les défenseurs des droits de l’Homme et rejoignez le mouvement pour leur offrir un refuge - tout le monde peut aider.





Refuge pour les défenseurs des droits de l’Homme syriens en exil

Le projet Refuge a pour objectif de protéger les défenseurs des droits de l'Homme syriens en danger, et de leur permettre de se reconstruire et de s'intégrer socialement et professionnellement au sein de leur communauté d'accueil en France. Nous leur fournissons un soutien global tout en valorisant leurs vécu et expériences auprès du grand public, et en favorisant la solidarité et la sensibilisation à la défense des droits de l'Homme au sein de réseaux d'accueil locaux.

 

Depuis la répression qui a suivi le Printemps arabe et le renforcement de l’autoritarisme au Moyen-Orient, les défenseurs des droits de l’homme, tels que les reporters, médecins et travailleurs humanitaires, militants des droits de l’Homme et leaders de la société civile, sont les cibles privilégiées des gouvernements et groupes armés. En Syrie, ils sont considérés comme des terroristes par le gouvernement, et les hôpitaux sont les cibles de bombardements systématiques; tandis que les activistes et les journalistes sont fréquemment détenus et/ou disparaissent. En parallèle, dans les pays voisins, la liberté de la presse et la société civile sont sous pression croissante. Les autorités turques et libanaises expulsent de plus en plus de Syriens vers leur pays d’origine, où ils sont alors remis aux autorités syriennes qui les font disparaître ou les enrôlent de force dans l’armée, ou sont la proie des groupes extrémistes armés. Ainsi, traverser la frontière ne permet pas toujours aux défenseurs des droits de l’Homme d’être en sécurité. Tandis que ceux qui réussissent à trouver refuge en Europe ou ailleurs, font face à une variété de nouveaux défis afin de s'intégrer socialement et professionnellement.

 

Afin de soutenir ces défenseurs des droits de l’Homme syriens, nous avons lancé fin 2018 le projet Refuge. Un projet qui vise à leur garantir une intégration sociale et professionnelle dans un environnement sûr et accueillant en Europe.

 

Le projet s'adresse à des défenseurs des droits de l'Homme syriens en situation sécuritaire particulièrement à risque, en raison de leurs engagement et activités, en Syrie ou dans des pays limitrophes comme la Turquie. Afin d'identifier les défenseurs des droits de l'Homme syriens les plus vulnérables et de soutenir au mieux leurs demandes de visa long séjour, nous travaillons aux côtés de nombreuses ONG : Reporters Sans Frontières (RSF), Syrian Center for Media (SCM), International Refugee Assistance Project (IRAP), Committee to Protect Journalists (CPJ), Syrian Journalists Association (SJA), etc.

OBJECTIFS

  • Evacuer les défenseurs des droits de l'Homme en danger vers un lieu sûr
  • Offrir un accueil adapté et personnalisé pour chacun, afin de faciliter au mieux leur reconstruction, et leur garantir une intégration rapide et sereine au niveau social et professionnel
  • Mobiliser et développer des réseaux d’acteurs associatifs locaux afin d’accroître les capacités d’accueil et de suivi au niveau local
  • Sensibiliser les communautés locales, et notamment le jeune public, aux problématiques liées à la défense des droits humains et à la liberté de la presse

ACTIONS

  • Hébergement au sein de colocations solidaires ou chez des familles d'accueil durant la première année (période variant de plusieurs mois à un an).
  • Accompagnement dans leur quotidien par des organisations et bénévoles locaux qui œuvrent à leur intégration au sein de la communauté : aide à la procédure de demande d'asile, apprentissage du français, orientation dans la ville d'accueil, etc.
  • Sensibilisation et interventions pédagogiques auprès du grand public autour des enjeux relatifs aux droits de l’Homme, à la liberté d’expression, de la presse, etc. Les défenseurs sont amenés à rencontrer le grand public et à partager leurs expériences, à travers des tables-rondes, cinés-débats, expositions, ainsi que lors d’interventions d’éducation aux médias (cf. Projet M.I.A.).
  • Intégration professionnelle au sein de leur nouvelle communauté. Les défenseurs sont aidés et orientés dans la construction de leurs projet professionnel : reprise des études, stage, formation professionnalisante, service civique, etc.

IMPACT

  • Moins de vies de défenseurs des droits de l’homme sacrifiées
  • Des défenseurs des droits de l’Homme intégrés socialement et professionnellement en France et en mesure de partager leurs connaissances et expériences s’ils le souhaitent
  • Une diversité de réseaux d’accueil et de solidarité dynamiques et solides
  • Un public français mieux sensibilisé aux enjeux liés à la défense des droits de l’Homme, à la liberté d’expression et de la presse, à l’importance du rôle des médias, etc.

PARTENAIRES

Un projet collaboratif basé sur des réseaux associatifs locaux.

 

Le projet Refuge repose sur des réseaux d’accueil et de solidarité rassemblant divers acteurs associatifs et institutionnels, nationaux et locaux, ainsi que de nombreux bénévoles. Les réseaux d’accueil sont actuellement implantés à Douarnenez, Lyon, Rennes et Metz.

Si vous souhaitez faire partie du projet Refuge, que vous soyez une association, une institution ou un individu, contactez-nous à l’adresse refuge@asmlsyria.com. . Vous pouvez nous aider en hébergeant un défenseur, en accompagnant un défenseur (cours de français, visite de la ville, accompagnement aux rendez-vous administratifs, etc.) ou encore en soutenant le projet par un don (déductible à 66% des impôts) sur notre site ou par chèque à ASML/Syria, 9 avenue Michelet 93 400 Saint-Ouen.